Historique

PHP est un langage de script embarqué côté serveur.
PHP est né avec le site de Rasmus Lerdof en 1994 : une page personnelle, avec son CV qui permettait à l'origine de conserver une trace des utilisateurs.
A l'époque PHP supportait déjà des requêtes SQL et, comme cela arrive souvent sur le Web, des internautes ont rapidement voulu leur propre copie du programme. PHP est devenue rapidement très populaire.
La version 2.0 permet au developpeur d'integrer des instructions de programmation puissantes directement dans du code HTML. Concrètement un script PHP peut analyser les données soumises par un formulaire HTML, communiquer avec des bases de données et effectuer des calculs complexes à la volée.
La mouture suivante intègre de nombreuses nouveautés, dont la principale : le moteur de script Zend, diffusé commercialement, qui est chargé de compiler le script appelé, améliorant de manière notable la rapidité de traitement par rapport à PHP3 (cf. le site officiel de PHP4 et celui de Zend).
La version finale est sortie en 2000. Aujourd'hui, par consensus, PHP signifie "Hypertext PreProcessor".
Principales fonctions de PHP
- Fonctions mathématiques
- Fonctions d'accés au système de répertoire et de fichiers
- Fonctions http
- Fonctions de manipulation de tableaux et de chaînes
- Fonctions de retouche d'image
- Fonctions de calendrier, de dates et d'heure
- Fonctions de gestion de session
- Fonctions d'interfaçage de base de données

Contrairement à PERL où le client demande à acceder aux scripts situés directement du côté du serveur, le code PHP fais partie intégrante de la page HTML.
L'utilisateur qui appelle une telle page ignore tout du code sous jacent à cette page, ce code ayant été interprété côté serveur avant d'être traduit en code HTML.
Pour ce faire, le serveur web lance l'interpréteur PHP, qui traduit le document demandé et exécute le code source de la page.